Sélection

- Choisir les meilleures origines chez les reproducteurs afin d’offrir à la vente des chevaux de plus en plus qualitatifs.

- Ne faire se reproduire que des chevaux possédant un mental irréprochable et exempts de tares et défauts héréditaires comme l’ostéochondrose, la maladie naviculaire, la paralysie périodique hyperkaliémique du Quarter Horse (gêne HYPP), et pour les Paints, éviter de faire se reproduire deux overos ensemble (sauf ceux testés non-porteurs du gêne Lethal White).

 

 

Reproduction

- Pratiquer l’étalonnage dans des conditions respectueuses, confortables et sécuritaires pour les chevaux (monte naturelle en liberté, insémination artificielle, monte en main dans le respect de l’intégrité et du confort des juments).

- Echographier les juments au moins 2 fois par gestation, une fois entre 17 et 21 jours pour confirmer le diagnostic de gestation et écarter le risque gémellaire, et une autre fois à 40 jours pour confirmer le bon déroulement du début de gestation.

- Vacciner toutes les juments et suivre assidûment  un cahier de vermifugations.

- Surveiller toutes les juments lors du poulinage, de préférence au box avec ceintures de poulinage  et/ou video-surveillance.

- Pratiquer les injections de sérums et les soins du cordon aux nouveaux-nés.
- Les assister si besoin pour la prise du colostrum et  jusqu’à ce qu’ils soient autonomes lors des tétées.

 

Hébergement

- Utiliser des prairies confortables et sûres avec  haies coupe-vent et zones d’ombre,
de préférence avec abris.  Eliminer les clôtures dangereuses pour les chevaux.

- Respecter les rythmes et le confort de chacun en veillant à composer des groupes harmonieux et éducatifs pour les jeunes notamment.

 

Alimentation

- Offrir un accès à la prairie au moins 4 mois par an, et de préférence sur des herbages spécialement semés pour les chevaux.

- Proposer du foin de qualité en hiver et en période de sécheresse.

- Complémenter avec un aliment spécial élevage afin de couvrir tous les besoins.

- Proposer des compléments minéraux.

 

Santé

- Faire soigner chevaux et poulains par un vétérinaire équin (de préférence).

- Respecter un cahier de vermifugations  précis (3 à 4 x par an pour les adultes,
de préférence tous les 2 mois pour les poulains jusqu’à un an).

- Démarrer la vermifugation des poulains dès l’âge d’un mois.

- Faire vacciner les chevaux par un vétérinaire, vacciner les jeunes dès que possible,
ne pas vendre de cheval non à jour de ses vaccins.

- Vérifier les tables dentaires régulièrement.

- Faire parer adultes et jeunes dès que le besoin s’en ressent.

 

Education

- Manipuler au mieux les poulains dès la naissance, sans s’imposer.

- Dès que possible post-sevrage, apprendre aux poulains toutes les bases de la cession et du respect,  leur apprendre les bases en main et les familiariser aux soins courants (pieds, douche, attache, injections, pansage, etc). Si un poulain doit être vendu sans manipulations, l’indiquer sur le contrat de vente.

- Débourrer avec des méthodes douces, au rythme de chaque cheval, et adapter
le travail à l’usage destiné.

- Utiliser les services d’un professionnel du dressage.

wp62a51146_28.jpg
wpec22a04c_28.jpg
wp48a841c1_28.jpg
wp9f64aaac_28.jpg
wpa00d6f8e_28.jpg

La Charte
d’Elevage

wp3baa8e1e_28.jpg
wp6905f96c_28.jpg
wp6f9b3096_28.jpg
wpb9cadd2e_28.jpg
wp752f0d3e_28.jpg
wp5533b116.gif
wp0df75809_28.jpg